Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Plan de relance autoroutier : lancement du chantier d’élargissement de l’A9 en présence du Président de la République

Publié le - Mis à jour le 19 mars 2019

Aménagement du territoire

A9

Le Plan de relance autoroutier signé en 2015 est vaste programme d’investissement de 3,27 milliards d’euros -- dont 2 milliards pris en charge par VINCI Autoroutes -- en faveur de l’aménagement des territoires et de la mobilité, est intégralement financé par les sociétés d’autoroutes en contrepartie d’un allongement de la durée des contrats de concession, donc « sans en appeler au contribuable et sans faire augmenter les tarifs de péage », comme l’a rappelé le Chef de l’État.

Les 20 grands chantiers autoroutiers réalisés dans ce cadre vont permettre la création de près de 10 000 emplois directs et indirects. A ce jour, 11 % du montant total des investissements ont d’ores et déjà été engagés par le secteur autoroutier, et 80 % le seront dans les cinq années à venir.

Le plan de relance autoroutier : un programme d’investissement privé en faveur des territoires et de la mobilité
Le Plan de relance autoroutier, signé en 2015 entre l’Etat et les principaux concessionnaires autoroutiers, concrétise le partenariat entre l’autorité publique et le secteur privé pour moderniser les infrastructures autoroutières, soutenir la croissance économique et contribuer à la création de milliers d’emplois dans le secteur des Travaux Publics.

L’intégralité des investissements – dont 80% seront lancés dans les cinq premières années – est financée par les sociétés concessionnaires d’autoroutes privées, donc sans aucun impact sur les finances publiques, ni sur les contribuables, en contrepartie d’un allongement de la durée des concessions, de 2 ans et demi en moyenne.

Plus d’un tiers des 21 grands chantiers autoroutiers réalisés dans ce cadre, ainsi que 140 opérations environnementales, sont mis en œuvre sur le réseau VINCI Autoroutes, pour un montant global d’investissement de près de 2 milliards d’euros :

A9
A9

- élargissement de l’A10 au Nord d’Orléans (16 km)

- élargissement de l’A10 entre Tours et Sainte-Maure-de-Touraine (24 km)

- aménagement du terre-plein central sur l’A10 entre Tours et Poitiers (70 km)

- élargissement de l’A63 entre Ondres et Saint-Geours de Maremne (27 km)

- élargissement de l’A57 (7 km) dans le prolongement du tunnel de Toulon, transféré au concessionnaire
 
- élargissement de l’A61 entre la bifurcation de l’A66 et les aires de Port-Lauragais (12 km)

- élargissement de l’A61 entre Lézignan et Narbonne (20 km)

- élargissement de l’A9 entre Le Boulou et la frontière espagnole (9 km).
L’ensemble de ces projets va permettre la création de 8 200 emplois par an en moyenne pendant la durée des travaux, dont 5 000 sur les chantiers réalisés par VINCI Autoroutes.

L’élargissement de l’A9 entre Le Boulou et la frontière espagnole, premier grand chantier du Plan de relance autoroutier
L’élargissement à 2x3 voies de l’A9 entre Le Boulou et la frontière espagnole (Le Perthus) est un chantier d’un montant de 180 millions d’euros, financé et réalisé par VINCI Autoroutes. Il apportera une amélioration durable de la fluidité du trafic et de la sécurité des usagers, sur cet axe international emprunté chaque jour par 40 000 véhicules en moyenne (dont 25% de poids lourds), avec des pointes pouvant aller jusqu’à 125 000 véhicules/jour lors des week-ends de grands chassés croisés.

Le relief montagneux de la zone rend la réalisation de ce chantier particulièrement complexe : les travaux impliquent en effet l’élargissement et le renforcement sous circulation de 4 viaducs, dont 3 présentant des piles de plus de 50 m de haut.

A9