Accompagner Offrir tous les services d’un opérateur de mobilité

Fluidifier le passage au péage

Une filière modernisée

La transformation des métiers de l’autoroute concerne en particulier le péage, la quasi-totalité des transactions s’effectuant aujourd’hui de manière automatique. À l’issue d’un important programme en cours d’achèvement, plus de 300  gares de péage auront été rénovées et dotées d’équipements de dernière génération, ainsi que, pour celles enregistrant les trafics les plus importants, de voies « 30 km/h » –au nombre de 255 à fin 2017 sur l’ensemble du réseau. Les missions de télé-exploitation et téléassistance au péage sont assurées par plus de 1 000  salariés répartis sur 24  plateformes. Grâce aux systèmes et outils à leur disposition, ils ont accès, lorsqu’un client appelle depuis une borne de paiement en gare de péage, à toutes les données sur son trajet permettant de régler son problème ou de lui apporter l’information demandée. Dans son contrat de service, VINCI  Autoroutes s’engage à assister ses clients par interphonie en moins de 30  secondes dans toutes les voies de péage.

Développement du télépéage

Plus de 3  millions de clients réguliers ont opté pour le télépéage, dont l’attractivité est renforcée par la présence de voies « 30 km/h » sur les principales barrières du réseau. En 2017, plus de 588 000  nouveaux badges ont été commercialisés, soit une progression de 13,2 % du parc de badges en service. Les opérations marketing organisées avec des partenaires contribuent à cette dynamique, en proposant aux abonnés au télépéage VINCI  Autoroutes de bénéficier d’offres et d’avantages préférentiels, notamment auprès des acteurs du secteur automobile et du tourisme. Une offre d’abonnement premium permet également de bénéficier d’une assurance couvrant les pannes mécaniques et d’avantages spécifiques auprès d’enseignes partenaires.

Paiement sans contact au péage

VINCI  Autoroutes est le premier opérateur autoroutier français à déployer sur son réseau la technologie du paiement sans contact, par carte bancaire ou smartphone, à destination des clients non abonnés au télépéage. L’automobiliste a la possibilité de payer sans contact en présentant son smartphone devant le lecteur ; il lui suffit d’avoir chargé au préalable une application transformant son téléphone en outil de paiement. 49  gares et 119  voies étaient déjà équipées fin janvier 2018, date à laquelle le seuil du million de transactions sans contact a été franchi.