Construire 2017 année de tous les chantiers

A9 Montpellier - L'autoroute en connexion avec les territoires

Par sa finalité comme par la façon dont le projet a été mené, la nouvelle A9 à Montpellier préfigure un nouveau type d’infrastructures périurbaines répondant à des besoins croissants de mobilité tout en réconciliant l’autoroute avec les territoires et les déplacements du quotidien.

Un processus continu de concertation

Début 2017, à quelques mois de la mise en service de la nouvelle infrastructure, les habitants de l’agglomération étaient 76 % à juger le chantier nécessaire, et 88 % à considérer le projet comme une bonne chose pour la métropole. D’année en année, les enquêtes de satisfaction réalisées par TNS Sofres pour VINCI  Autoroutes ont montré une progression continue des opinions positives de la population locale, malgré les nuisances générées par les travaux. C’est le fruit d’un long processus de concertation mené par l’équipe de maîtrise d’ouvrage de VINCI  Autoroutes, présente sur place dès la signature de la déclaration d’utilité publique dix ans plus tôt, puis tout au long du projet en s’intégrant totalement dans la vie quotidienne du territoire.

Agents de liaison

Les relations avec les riverains ont été facilitées par le recrutement de six agents de liaison habitant les communes de l’agglomération et connaissant parfaitement le tissu local. Sillonnant chacun une zone du chantier, avec leur tablette, ils sont allés à la rencontre des riverains pour leur présenter le projet et répondre à toutes leurs questions. Le dispositif comprenait également un outil en ligne permettant de visualiser en 3D les modifications apportées par la nouvelle configuration du réseau autoroutier, ainsi qu’un magazine et des lettres d’information ciblées par secteur.

Réalisée selon un principe de circulation coaxiale, la reconfiguration de l’A9 à Montpellier permet, sur 13 km à l’est et à l’ouest de la métropole occitane, de séparer les deux types de trafic, les voies de desserte longeant les voies de transit de chaque côté de l’autoroute.

Mobilisation pour l’emploi

Grand chantier social, le projet a étroitement associé acteurs publics et privés pour que les travaux profitent pleinement à l’emploi local. Cette mobilisation a été facilitée par la convention signée dès 2013 entre VINCI  Autoroutes, la DIRECCTE, Pôle Emploi et la cellule Grands travaux créée spécialement pour le chantier. Elle a permis de dépasser largement les objectifs d’insertion sur lesquels VINCI Autoroutes et les entreprises de travaux s’étaient engagés initialement. Près de 2 300  contrats d’insertion ont été signés au total. Pendant toute la durée des travaux, 500  emplois locaux ont été créés. Parmi ces recrutements, 58 % étaient des chômeurs de longue durée, 18 % des jeunes et 20 % des seniors. Pour la grande majorité d’entre eux, les compétences qu’ils ont acquises sur l’A9 leur ont ouvert le chemin du retour vers l’emploi, avec l’accompagnement de Pôle Emploi.

Sécurité: une priorité au quotidien

Sur ce chantier comme sur tous ceux réalisés sous sa responsabilité, VINCI  Autoroutes a mis en œuvre la démarche « Sécurité 100 % Chantiers ». Vis-à-vis des entreprises de travaux, la démarche reposait sur plusieurs axes complémentaires : le dialogue (échanges réguliers en amont et tout au long de la durée du chantier) ; le niveau contractuel (exigences spécifiques lors des consultations, sanctions éventuelles en cas de non-respect des engagements) ; les audits (inspections de sécurité, présence sur site de préventeurs qui s’assuraient du respect des engagements pris lors de la signature des marchés) ; enfin, la formation à la sécurité de l’ensemble des personnes qui participaient aux travaux.

Bernard Cazeneuve

Premier ministre
Lors de l'inauguration, le 10 mars 2017

« Ce projet extrêmement ambitieux améliorera considérablement les conditions de déplacement dans la métropole. Il démontre par ailleurs l’intérêt des concessions autoroutières à la française. Ce modèle obéit au principe selon lequel les infrastructures sont financées principalement par leurs utilisateurs. Grâce à lui, notre pays dispose de l’un des meilleurs réseaux d’autoroutes au monde, parmi les plus sûrs et parmi les mieux entretenus. En faisant porter les investissements par les sociétés autoroutières, ce schéma a permis de moderniser nos infrastructures sans compromettre, à aucun moment, le redressement de nos finances publiques. »

Nathalie Gabaudan

Chef de projet opérationnel, cellule Grands travaux Pôle Emploi

« Début 2017, nous avons basculé progressivement de l’appel à profils au suivi de parcours des personnes ayant travaillé sur les chantiers de l’A9, afin de valoriser leurs compétences sur de nouveaux postes à pourvoir. L’expérience acquise sur un chantier tel que celui-ci est particulièrement remarquable pour les nouveaux employeurs. En effet, sa nature et son ampleur ont induit des conditions de travail particulières, avec des contraintes de sécurité fortes, par exemple. Ces différentes montées en compétences sont un gage de replacement facilité. »