Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

(Ré) Apprendre à conduire avec les outils de conduite semi-assistée

Publié le -

Sécurité

Conduite assistee et Fondation VINCI Autoroutes

Du bon usage des systèmes d’assistance à la conduite

Ces travaux menés en laboratoire par le Centre d'investigations neurocognitives et neurophysiologiques (Ci2N) de Strasbourg ont permis de mesurer la capacité des automobilistes à reprendre le contrôle de leur véhicule équipé d’un régulateur de vitesse adaptatif et d’une assistance au maintien dans la voie de circulation.

L’étude révèle notamment un allongement du temps de réaction et des risques de perte de trajectoire avant une complète reprise en main du véhicule. Il apparaît donc essentiel de sensibiliser les conducteurs au bon usage des systèmes d’assistance à la conduite et de les accompagner dans la phase de transition vers le véhicule autonome.

Principaux résultats :
• Augmentation du temps de réaction
• Baisse du niveau d’éveil lorsque les outils d’assistance à la conduite sont activés
• Risques de collision significatifs en cas d’obstacle non détecté
• Contrôle plus aléatoire des trajectoires

Toute l'info sur : Fondation d'entreprise VINCI Autoroutes pour une conduite responsable

 

Le déploiement des outils d’assistance à la conduite apportent sur le long terme un gain indéniable en matière de sécurité routière. Cependant, ces fonctionnalités ne peuvent à ce jour constituer une invitation à se désengager de la conduite et à se reposer sur ces outils. A ce stade et pour quelques années encore, les conducteurs doivent rester à tout moment en capacité de reprendre en main leur véhicule en toute sécurité.
Bernadette Moreau, déléguée générale de la Fondation VINCI Autoroutes