Skip to main content
Ce site utilise des cookies de mesure d’audience afin de vous assurer une expérience de navigation fluide et nous permettre de réaliser des statistiques de navigation

Breadcrumb

Continuités écologiques : VINCI Autoroutes contribue aux efforts d’amélioration de la migration des saumons

Publié le -

Environnement

Par le passé, les constructions (ponts, viaducs) réalisées par l’homme pour franchir les rivières pouvaient comporter des seuils installés dans la lit de la rivière constituant des obstacles pour le passage des poissons migrateurs. Aujourd’hui, ces seuils sont autant d’aménagements qu’il faut supprimer ou aménager pour rétablir les continuités piscicoles. Sur son réseau, VINCI Autoroutes intervient depuis plusieurs années pour abaisser, effacer ou équiper ces seuils et rétablir ainsi les "continuités piscicoles".

 

A l'Est de Clermont-Ferrand, l'A89 franchit la rivière Allier par un viaduc situé sur la commune des Martres d'Artères dans le Puy-de-Dôme. Poisson emblématique et menacé, le saumon est un migrateur remontant certains cours d’eau depuis la mer pour se reproduire. Les saumons présents dans la rivière Allier parcourent une longue « route » en eau douce de près de 900 km et souffrent des obstacles qui les retardent voire les empêchent d’atteindre leur lieu de reproduction. Dans le cadre des programmes de requalification en faveur de la biodiversité, les équipes de la Direction Technique de VINCI Autoroutes ont travaillé, dès 2011, avec les nombreux acteurs impliqués pour étudier les obstacles à la continuité piscicole.

Suivi scientifique

Avec la Direction Départementale des Territoires du Puy-de-Dôme (DDT 63), VINCI Autoroutes a mené l’étude de dimensionnement des aménagements permettant de restaurer la libre circulation des poissons.
À l’issue de travaux d’aménagement sur deux ouvrages, un suivi scientifique du programme a été mis en place et assuré par un groupement composé de VINCI Autoroutes/SCIMABIO Interface/l’association Loire Grands Migrateurs/la Fédération de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques du Puy-de-Dôme. Obtenant l’agrément ministériel pour la capture et le marquage de Saumons avec des émetteurs, les parcours de 24 spécimens furent suivis par télémétrie radio grâce à des antennes fixes et des prospections mobiles à pied ou en canoé kayak.

Le film retrace ce projet dont l’objet est de contribuer à l’amélioration des connaissances et à l’effort collectif de reconquête de nos rivières. Découvrez les images et l'histoire incroyable de "La grande route du saumon atlantique".